Pickalty, le triporteur écologique

titegazelle

سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ
Membre du personnel
"made in Morocco"


C’est en se rendant compte de la précarité du transport au Maroc que Brahim Belghiti, âgé de 29 ans, s’est lancé dans l'aventure "Pickalty", un triporteur écologique "made in Morocco"

Et si on pouvait transporter 130 kg de charges utiles sans une goutte de carburant ? Une idée qui peut paraître utopique, mais qui a germé dans l'esprit d'un jeune marocain résidant à l'étranger, concepteur d'un tricycle qui se propose comme un nouveau moyen de transport "éco-friendly", pratique et économique.

"Depuis presque un an, je me suis aperçu qu’il y avait un besoin en matière de mobilité écologique compte tenu de la difficulté de déplacer non seulement du poids lourd mais également du volume", a confié M. Belghiti dans une déclaration à la MAP.

"Pickalty", ce vélo qui rappelle les modèles vintage dont les enfants marocains s'enorgueillissaient durant les années 70 et 80, se distingue par ses deux roues à l’avant pouvant supporter un compartiment qui atteint une capacité de chargement de 130 kg de frets.

Avec en prime l'aspect écolo, ce modèle à trois roues "se veut une alternative pour toutes les personnes qui n’ont pas la possibilité, ni les capacités techniques pour pouvoir conduire des engins motorisés", a précisé cet ingénieur industriel établi en France.

Le concept de Pickalty repose essentiellement sur l’usage d'un matériel écologique, en l’occurrence l’aluminium, une matière première "durable et indéfiniment recyclable", a-t-il expliqué, faisant savoir que ce triporteur est fabriqué dans une unité de production à Kénitra par des sous-traitants et des artisans locaux.

"Aujourd’hui, pour transporter 130 kg au Maroc il faut obligatoirement émettre du CO2, mais grâce à ce nouveau moyen de transport, les usagers vont pouvoir désormais déplacer de charges utiles sans penser aux dépenses du carburant", a-t-il argué.

Ce vélo triporteur "made in Morocco" est conçu aussi dans la perspective de limier au maximum les contraintes liées à la réglementation, notamment carte grise, visites techniques, permis de conduire, immatriculation …, a renchéri ce jeune entrepreneur rompu aux affaires.

En outre, "il n’y a aucune difficulté à manier ce vélo, ni aucune contrainte pour le déplacer", a-t-il ajouté, estimant que ce produit peut être utile à des personnes de différentes catégories d'âge et servir diverses causes.

"Une dame d’un âge vénérable qui n’a jamais roulé à vélo et qui veut juste déplacer une bonbonne de gaz ou un entrepreneur qui envisage de mettre en place un projet de logistique urbaine pour la distribution de journaux, de gâteaux, de livraison de pizza, .... ou même de fleurs peuvent tirer profit de ce triporteur", a dit le président-fondateur de Pickalty.

Le concept semble séduire plusieurs consommateurs puisque son carnet de commande est déjà rempli. "On travaille avec toutes les demandes du monde", a lancé le concepteur du produit avec fierté, révélant que son entreprise reçoit des sollicitations des pays scandinaves, d’Allemagne, de France et de certains pays de l'Afrique subsaharienne, principalement la Côte d’Ivoire et le Burkina Fasso.

Face à ces nombreuses sollicitations, Pickalty compte inaugurer, ce 1er novembre, sa première unité de commercialisation dans la commune de Kénitra pour faire face à une demande grandissante favorisée par l’émergence des entreprises vertes dans notre pays.



Menara.ma / MAP : 01.11.2017
http://www.menara.ma/fr/actualités/maroc/2017/11/01/2293981-pickalty-le-triporteur-écologique-made-morocco.html


 
Haut