L'ex-athlète marocaine Fatima Aouam n'est plus

titegazelle

سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ
Membre du personnel


L'ex-athlète marocaine Fatima Aouam est décédée samedi soir à Casablanca à l'âge de 55 ans, des suites d'une longue maladie, apprend-on auprès de la Fédération royale marocaine d'athlétisme.

Le sport marocain et en particulier Wydadi sont en deuil. En effet la championne Fatima Aouam a quitté le samedi 27 décembre 2014 ce monde à l’âge de 55 ans, des suites d’une longue maladie.

Née le 16 décembre 1959 à Casablanca, Fatima Aouam a été sacrée championne d’Afrique à 4 reprises entre 1984 et 1988 sur 800m, 1500m et 3000m.

En 1987, la sociétaire du Wydad AC avait remporté la médaille d’or aux Jeux Méditerranéens de Lattaquié (Syrie) et a battu le record «Woman» Mondial du Double Mille. Une année plus tard, elle a atteint la finale des 1500 mètres aux Jeux Olympiques de Séoul.

Ambassadrice bénévole de l’UNICEF et Actrice dynamique de la société civile, elle avait présidé la section de football féminin des Rouge et Blanc avant d’être élue membre du Comité Directeur du Wydad AC.

L’athlétisme n’a pas empêché Fatima Aouam de continuer ses études, puisqu’elle a fait un troisième cycle en management à l’ISCAE






Crédit image : L'ex-athlète marocaine Fatima Aouam
MAP / 28.12.2014 : 07h40
http://www.menara.ma/fr/2014/12/27/1522793-lex-athlète-marocaine-fatima-aouam-nest-plus.html
 

titegazelle

سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ
Membre du personnel
inna liLlah wa inna Ilay8i raji3oun
Allah ir7am8a w ghfarli8a w sabbar a8li8a
w r7am jami3 mawtana lmosslimin
 

titegazelle

سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ
Membre du personnel
Funérailles à Casablanca
de l’ex-athlète marocaine feue Fatima Aouam

Casablanca, 28 déc. 2014 (MAP) - Dans une ambiance de piété et de recueillement, les obsèques de feue, Fatima Aouam, ex-athlète marocaine, décédée samedi à l’âge de 55 ans des suites d’une longue maladie, ont eu lieu dimanche au cimetière Arrahma à Casablanca.

Après les prières d'Addohr et du mort à la mosquée Arrahma, le cortège funèbre s'est dirigé vers le cimetière où la défunte a été inhumée, en présence notamment de membres de la famille de la regrettée, du Wali de la région du Grand Casablanca, gouverneur de la préfecture de Casablanca, du président de la Fédération royale marocaine d’athlétisme et de plusieurs personnalités des paysages sportif, artistique et associatif.

A cette occasion, l'assistance a déclamé des versets coraniques et élevé des prières pour le repos de l'âme de la défunte, implorant le Tout-Puissant d'accueillir la disparue dans son vaste paradis parmi les martyrs et les vertueux et de lui accorder ample rétribution pour les bonnes œuvres qu'elle a accomplies au service de son pays.

Dans des témoignes émouvants à la presse, de nombreux amis et personnalités venus dire un dernier adieu à la regrettée, ont déploré la perte de feue Fatima Aouam, soulignant ses nobles qualités humaines et ses contributions louables au service de son pays et des bonnes causes aussi bien en tant qu’athlète qu’à travers ses actions associatives.

Hicham El Gourrouj et Nezha Bidouane, ex athlètes marocains et champions du monde, ont indiqué que la regrettée restera dans le cœur de tous les Marocains pour les grandes services rendus au sport marocain et pour ses qualités humaines reconnues.

Pour sa part, l’actrice Naima El Mcherki a indiqué que feue Fatima Aouam a consacré sa vie au service de son pays, dans le domaine sportif mais également dans le domaine associatif, rappelant l’engagement de la défunte au service des droits de l’enfant et des femmes.

Feue Fatima Aouam a également été désignée ambassadeur bénévole de l'Unicef pendant 15 ans, a-t-elle ajouté. Avec la perte de feue Aouam, le paysage sportif national a perdu l’une de ses grandes championnes ayant porté haut le drapeau national dans les grandes manifestations mondiales, a relevé le porte-parole de la FRMA M’hamed Nouri.

Le responsable a rappelé que la défunte, qui était membre de la fédération, a toujours milité en faveur de l’athlétisme marocain. L’ancienne athlète et ex-championne internationale a fait les beaux jours de l’athlétisme marocain. Le chemin vers la gloire a débuté en Italie, et plus précisément à Padova où l’ancienne championne arabe, africaine et méditerranéenne a battu le record du monde du double mille en 1987.

Fatima Aouam a été la détentrice de plusieurs records nationaux, arabes et africains. Elle a été sacrée championne d’Afrique en 1988 en Algérie et en 1981 en Egypte.

Troisième athlète marocaine désignée comme ambassadeur bénévole de l’UNICEF, après le champion du monde Hicham El Guerrouj et l’ex-championne olympique Nawal El Moutawakel, Fatima Aouam était secrétaire générale de la Fondation Jet Energy qui vise à promouvoir la pratique des activités physiques et du sport auprès de la jeunesse.



FZ---BR.

NH.


MAP / 28.12.2014 : 15h45
http://www.menara.ma/fr/2014/12/28/1523764-funérailles-à-casablanca-de-l’ex-athlète-marocaine-feue-fatima-aouam.html
 
Haut