Cher Journal

Maghrebine

Âme noble
Merci maghrebine :)
Mais à vrai dire, j'ai une humeur tellement changeante que je connais tout au mm temps, tout se mélange ; le courage et la peur, la victoire et la défaite, la joie et le profond chagrin, l'espoir et le désespoir, ... pas facile à gérer tout ça :p
En effet.Ces émotions et ces faits s’interpénètrent au fond du "moi" intime de sorte qu'on ne peut distinguer ou ça commence ni ou ça s'arrete, ils peuvent coexister en même temps et en meme temps, en perpétuel changement. C'est l'aspect du moi profond. Nous vivons tous ainsi.
 

Mysa

Accro
Cher journal,

Dans un autre monde où des créatures de l'ombre existeraient, en quoi aurais-je pu être incarnée? un vampire, un loup garou ou une sorcière; je préférè cette dernière, ça me parait cool mais les sorcières ont un code d'honneur très respectable et je crains être punie d'avoir été tenté de transgresser l'un de ses codes...
La conscience, ma conscience de sorcière me repasse les plus dur des reproches ... Est ce que la gentillesse est un défaut? non ça ne l'ai pas mais la faiblesse de l'esprit en ai un ! la sous estimation de soi en ai un autre, succomber au désespoir et rôder auprès des âmes corrompues en ai un plus grand ! et je me suis permise tous ces défauts ... seule ma foi m'a sauvé de ne plus revenir parmi les morts vivants! Je me suis sortie saine et sauve d'auprès les flammes, je jouais avec du feu afin de réaliser cette incantation qui s’alimente de magie noire heureusement qu'aucun vampire n'a pu me corrompre, je ne voulais que regardait de loin la tombe où roder ces créatures mais ce n'est pas une si simple mission, des mains invisibles peuvent te pousser à s'approcher et à entendre leur cri qui infecte l'âme d'une sorcière... si elle est forte, le cri ne l'hypnotisera jamais mais dans le cas contraire, elle serait tombée dans un piège de la façon la plus naïve qu'elle soit ! sans la préparation d'un sort puissant, la sorcière est condamnée mais à l'aide d'une potion magique elle pourrait s'en sortir et voir une seconde fois la lumière du jour ! Oui, je suis sortie, je respire l'air pur et je ne compte jamais m'aventurer une seconde fois, j'ai assez été blâmé à cause de mon imprudence, la lignée entière à été menacée et seul peu de gens ont pu être sauvé; je prenais une grande part de responsabilité, c'était une dure expérience, j'ai cherché l'aide de quelqu'un, j'ai crié de toute mes forces mais au fond de la grille personne ne peut t'entendre, j'ai pleuré dans la sombre nuit sans lune et je me suis laissée dans un instant attiré par leur son, ma meilleur ami loup garou m'avait laissé seule dans cette mission et l'autre était trop occupée à autre chose, mon sorcier en réseau m'avait abandonné et j'étais là seule, à résister au désespoir et à combattre le mal ... ....Je suis encore vivante, je reste une sorcière, je sais que j'étais faible mais j'ai appris et j'apprendrais à me combattre, j'ai toute la volonté pour m'y mettre et je ne cesserai point d'essayer de m'améliorer ...Je hais ces vampires, si je les voit, je les tuerai d'un simple sort, je me suis bien préparé, je planterai dans leur coeur un pieu de bois c'est ce que j'avais pensé au début mais je sais que l'un des plus codes d'honneur des sorcières est le pardon... protégé notre espèce mais tolérer pour se préserver car la vengeance n'engendrera que le mal, le carnage ; la mort aux deux camps ...Et plus je deviens forte, plus je respecte ce code et je comprends ces principes ...



PS : c de la pure fiction, toutes ces hypothèses restent de simples pensées ni plus ni moins inspiré de ma série actuelle...
 
Dernière édition:

Mysa

Accro
En effet.Ces émotions et ces faits s’interpénètrent au fond du "moi" intime de sorte qu'on ne peut distinguer ou ça commence ni ou ça s'arrete, ils peuvent coexister en même temps et en meme temps, en perpétuel changement. C'est l'aspect du moi profond. Nous vivons tous ainsi.
Tu me rassures ma douce maghrebine, car avec le paradoxe et les contradictions dont je vis, je ne me comprend plus ...
 

Mysa

Accro
Cher Journal,

Au début et comme apprenti sorcière, je voulais suivre mon sorcier de réseau, je le trouvais plus expérimenté en matière de sorts et incantations, ça m'a ébloui et fasciné et je voulais connaitre, m'amuser de cette faculté et découvrir. Ma curiosité a été attisé par sa fourberie et sa dextérité de lancement de sort, ce qu'on appelle sagesse et ruse dans le vocabulaire des sorciers.
Il savait que j'étais novice et m'a averti du danger et des risques de l'utilisation d'un grimoire... J'étais attiré par toute cette nouveauté et je voulais essayer d'autre nouveaux sorts, me mesurer avec les plus grand sorcier est là était ma grande erreur ...
Le sorcier m'a montré une des ruelles et parti pour s'occuper de ses affaires, il m'a laissé seule devant cette irrésistible envie de tout explorer de fréquenter cette nature sauvage avec ma seule page de sort de débutant...et le plus dangereux c'était mon envoutement d'un grimoire noire qu'un désespéré et malicieux vampire, sous apparence d'humain, m'avait révélé ... Il me parlait du pouvoir et de la sublimation de ses sorts, je me suis laissée entrainer par ses simulacres par ses affabulations par ses artifices et ses flatteries ...
Il n'avait en tête qu'un seul but, corrompre mon âme pour redevenir celle d'un vampire et me priver de mes pouvoirs...
Ma naïveté, ma bonne foi et ma cupidité à mettre main sur cette sacrée capacité et à surpasser les autres et à trouver l'intelligence qu'elle me fallait m'a captivé dans son piège et je suis descendu dans la tombe pour voir de plus près ce fameux livres...
Au profondeur, il m'avait aidé à comprendre leur façon de vivre, il m'a expliqué ses souffrances, et ses douleurs éternelles, il était traumatisé par sa débauche et ne trouver nul repos... j'avais estimé que ma bonté aurait pu l'attendre, que ma lumière aurait pu le faire sortir de cette obscurité dont il vit, que tout n'était pas encore fini, j'avais pitié en cette pauvre créature et là était ma plus imprudente conduite... la pitié peut induire l'autre en erreur et peut-être même la personne faisant preuve ... Une forme de compassion pourrait se lire comme une sorte d'amour mais c'était loin de ça... Il voulait le croire pour ses propres raisons et a essayé de m'hypnotiser pour en croire autant ... J'ai résisté au début à ses tentations, je l'ai averti que c'était impossible qu'il me fasse confiance ; on était deux espèces différentes et qu'au même temps j'aimais mon sorcier, j'étais plutôt éperdument amoureuse d'un sorcier qui ne voit en moi qu'une pauvre et chétive créature... j'étais profondément triste de mon sort et lui m'a donné l'apparence d'un ami qui n'est là que pour m'aider à surmonter ma propre douleur ...
Après maintes fois, il m'a montré le grimoire qui contenait des sorts de la magie noire, je savais pertinemment que je ne ferais jamais use de cette magie. Je suis liée à ce code d'honneur qui ne me le permettra jamais car sinon mon âme périrait ...
En voyant de plus près le grimoire, une certaine connexion avait jailli et à cet instant là j'ai vu la vraie apparence de cette créature de la nuit ... j'étais tellement effrayée, tellement apeurée, tellement dégoutée qu je voulais fuir ... mais ce n'était pas possible, il fallait que j'use de ruse pour gagner du temps et me faufiler à la première occasion...j'ai commencé par réciter certaine sort de protection et je faisais semblant de tomber dans son piège et là quand il était plus adouci, j'ai couru loin aussi loin que j'ai pu... je me suis enfuis de la plus grande vitesse que j'avais, mon souffle se coupait à longueur de route mais je ne m'arrêtais pas, je n'ai nullement retourné le regard, j'étais tellement répugnée que je ne pouvais plus me le pardonner, je culpabilisais d'avoir suivi ma curiosité, d'avoir tombé dans le piège du désespoir et de ne pas avoir écouter mon intuition qui m'avertissait du danger...
Une fois en haut de la grotte, je respirais enfin de l'air frais, j'avais des larmes qui coulaient de partout sur tout mon visage, je suis retournée dans ma chambre et je me suis emprisonnée, je pleurais à longueur de journée, je ne voulais plus rien entendre ni apprendre, je me suis découragée de toute autre découverte, je convoitais le pardon, je voulais que mon sorcier me pardonnait mon imprudence et ma stupidité; je suis vraiment désolée, sincèrement désolée...oh mon sorcier si tu savais combien je suis terriblement désolée ...
Je n'espère point sa commisération mais je voulais son pardon, il ne comprendrais jamais le mal dont je m'étais jeté et que personne d'autre que ma foi m'en a sauvé ... Parfois, je le blâmais même de m'avoir abandonné mais ce n'était nul sa responsabilité de me protéger contre ses tentations... J'ai appris qu'il faut vivre avec modération, apprendre mais ne jamais se laisser attirer par l'avidité... C'était une de ses mésaventures que j'aimerais jamais recroiser mais même dans le cas échéant je me suis préparée contre toute attaque, je resterais sur mes gardes et j'aurais toujours à l'esprit que tout vampire pourrait prendre l'apparence d'un humain et nous tromper nous les sorciers...Si ce vampire essaye encore de m'approcher je ne saurais si je saurais contrôler ma haine et ne pas lui enfoncer le pieu de bois au cœur et libérer sa souffrance à tout jamais... je lui rendrai service ainsi et moi je en suis pas aussi noble à lui offrir cette faveur ... qu'il périssent de la plus massacrante façon et qu'il se brûle dans le feu noir de sa perfidie ...
Après plusieurs mois de culpabilisation, de pleur et de frustration, mon âme a retrouvé le repos; le pire était passé et j'ai repris l'étincelle de lumière qui éclairait mon entourage, je recommence à scintiller et à briller, à illuminer la vie des autres humains; ma survie est primordiale à la leur et je me réjouis de ce pouvoir que Dieu m'a donné :) je continuerai à apprendre ces sorts et à développer mes capacité jusqu'à atteindre l'intelligence et la sagesse extrême ! Si j'échoue, j'essayerai encore et encore jusqu'à pouvoir atteindre mon ultime but.

PS : C encore de la pure fiction :D
 
Dernière édition:

Mysa

Accro
Cher journal,

Je me suis toujours demandée si une créature comme les vampires pourrait avoir un cœur, pouvaient-ils aimer comme le font les humains? pouvaient-ils tombés sous le charme d'une sorcière? D'ailleurs je ne sais pas c quoi l'amour pour en juger, je présumais que c'était une connexion entre des âmes mais les autres races étaient contre ma définition... Ils affirmaient que la connaissance de l'autre est cruciale, alors que ma théorie se basait sur ce qui est seulement spirituel, une liaison des esprits avant même de leur rencontre, dans l'autre monde, une liaison assez forte qui te permet de sentir les douleurs, les souffrances, la joie et le bonheur de l'esprit lié. J'étais en quête de l'âme sœur, en dépit de son état et de sa force, je voulais sentir seulement cette sorte de connexion ... Mais, d'après que j'ai pu lire dans les livres des humains, ce n'est point là l'amour, eux ils ont besoins de le toucher, de le matérialiser sans pour autant le sentir... et moi en étant une sorcière je refusais cette définition, car je n'avais nul besoin, ma grande force réside dans mon âme et pour se renforcer, elle a besoin de puiser de l'énergie des autres; le bonheur des gens me suffisait et remplissait ma jauge de mana ... le sourire apaisait mon esprit et me redonner force et sérénité, le contraire et malheureusement vrai, leur malheur m'accablait et absorbait toute mon énergie au point de me rendre très faible...

D'une façon totalement opposé, un vampire puise sa force des malheurs des autres, il se réjouit et se délecte de leur tristesse, il cherche toujours les moyens de les faire souffrir, de dévaster, de nuire et répondre le mal partout ...Son seul but et de corrompre le plus d'âmes possibles ...Et rare ceux qui en échappent à cette nature démolisseuse et dévastatrice ...
Par leur nature différente, une sorcière et un vampire ne peuvent jamais être dans le même camp, sauf si chacun d'eux effleure la limite de l'autre, ainsi le résultat peut être irréversible pour les deux créatures, leur nature peut se bouleverser et créait un équilibre instable ...
Pourquoi en vouloir chambouler leur existence si la cause en vaut pas la peine? Mais y en a qui s'aventurent et parfois ce n'est que sous l'influence d'une potion magique ou d'un ensorcellement illusionniste ou d'une supercherie mesquine... Les bases de cette union n'est pas solide, elle est dès le début voué à l'échec et il faut une volonté invincible et perpétuelle pour rompre cette nature ...

Je serais toujours surprise par l'étrangeté de la vie et la splendeur de la création ...
 

Mysa

Accro
Cher journal,

Une ancienne sorcière va nous quitter pour prendre sa retraite et j'ai eu du mal à lui exprimer mon regret et la place qu'elle laissera, je suis du genre qui dissimule ses sentiments et je voulais lui montrer ma profonde tristesse à l'égard de son absence ...

Dans un jour comme le présent, on a le grand regret de connaître un des événements les plus bouleversants pour un membre de la famille . Une sœur et une grande âme va quitter les rangs du combattant pour rejoindre celui des retraités de guerre. Après une trentaine d’année de combat, de travail et de persévérance, le temps a sonné pour elle de retrouver une nouvelle vie, une sereine et heureuse vie et continuer son chemin avec un nouvel avenir, de nouvelles activités tout en restant un des plus cher marin de l’équipage ! Le bateau de la vie continue sa route et elle devrait accoster dans une des plus belles îles.

Une personne sociable, ouverte et toujours souriante, plein d’énergie et de bonté que tout le monde atteste de la grandeur de la trace qu’elle a laissé dans le cœur des gens…

Elle a su recoudre et réconcilier les disputes, elle a était présente pour encourager et donner les gens une saveur et un arôme à leur vie…elle a était généreuse et bienveillante à tout son entourage!

Nous t'espérons une vie pleine de bonheur, de santé et de prospérité, en vous rappelant que votre place resterait toujours là dans nos cœurs et que si les conditions puissent nous séparer, vous demeurerez présente dans nos esprits !

Vous nous êtes très chère...
 

Mysa

Accro
Cher journal,

ooohhh quel beau sentiment, je ne voulais dormir avant de te parler de ce que peut produire un changement d'idée mais je suis tellement somnolente que j'arrive pas à organiser mes pensées ... l'important et que j'ai pu profiter de cette merveilleuse soirée :D
 

Mysa

Accro
Cher Journal,

je me détestais parce que j'étais très timide, je me détestais parce que j'étais trop gentille et bienveillante, je me détestais parce que j'étais trop sensible, j'ai même voulu à tout prix me débarrasser de ces vraisemblables défauts... Mais est ce qu'on peut changer la nature d'une personne? j'ai appris à travers le temps que je devais seulement m'accepter comme je le suis :) je suis adorable en étant timide, je le suis en étant gentille et bienveillante et en étant sensible ... J'ai commencé à m'aimer et aimer cette vie, cette existence, à remercier Dieu pour tous ces dons, ces bienfaits et ce monde accueillant qui m'entoure.
Alhamdolilah pour tout, pour tout ce qu'il nous a donné !! Ma force d'esprit réside dans l'amplification de mes dons naturels et j'apprends avec le temps. Je me sens heureuse et je veux partager ce bonheur, j'aime que tout le monde autour de moi soit heureux :)
 
Dernière édition:

Mysa

Accro
Cher journal,

L'homme est d'une nature assez ambitieuse, il est dans une perpétuelle quête de pouvoir. Vêtu de son costard noir, dans une rangée des plus déserte, dans la zone la plus proche des grands dirigeants, il est là assis en ne regardant nullement en arrière et en écoutant attentivement les grandes directives, dépourvu de toutes émotions et cherchant à avancer sa chaise vers celle des grands meneurs, il les observe, les attend sans s'apercevoir du changement qui se passe aux derniers rangs....
Il n'arrive pas à entrer dans leur cercle mais le convoite passionnément avec ce regard sans émotions et sans regret ...sans remarquer qu'une sorcière arrive à y accéder, à se déplacer et voyager à travers l'espace ...

A ma grande déception, mon présumé sorcier n'en était pas un, il était un humain, un simple humain persévérant et ambitieux ... Il avait ce regard triste, mystérieux et sans émotion. Il s'est exercé pour si longtemps pour enfin pouvoir maitriser ses sorts et ses lancés magiques... avec mon ignorance et mon faible flair, j'avais estimé qu'il appartenait à mon espèce, j'étais ébloui par son dévouement, je l'avais souvent regardé à essayer de se surpasser et de s'adapter aux obligations de ses conditions... il m'était arrivé de le croiser dans mes rêves, je le voyait toujours gardant ses distances, en regardant avec cet air abattu sans essayer de m'approcher, je voulais lui donner un peu de ma lumière, le faire sentir de l'importance de son existence mais il fuyait toujours et j'ai fini d'appréhender qu'un humain ne pourrait jamais comprendre le style de vie d'une sorcière ...

Je n'avais pas le choix, je n'avais aucune autre solution que de le laisser partir, car lui expliquer nos natures différentes n'arrangerait pas les choses et ne résoudra pas le problème. Il a depuis la nuit des temps, tracer ses objectifs bien clairement et résolument alors que moi je me fie à mon seule intuition, je n'ai nul besoin de me préoccuper d'un futur incertain...
Je m'entêtais de le suivre de loin néanmoins, je n'était d'aucun réconfort, ni d'un certain appui ainsi préfère-je de lui garantir son indépendance en coupant cette connexion que j'ai prétendu établir et je lui lancerait une dernière prière pour son bonheur !
 

Mysa

Accro
Cher journal,

Après la pluie, le beau temps ...La magie que donne les goute d'eau avec les rayons de soleils est magnifique ...
Le brouillard de la matinée a laissé une brume près de ma demeure et je ne voyais plus clair la route et le plan de ma vie et j'ai peut être besoin de temps pour me réorganiser et retrouver ma tranquillité spirituelle pour avancer...Cette tempête m'a bouleversé pourtant je me suis préparée depuis très longtemps et j'ai dépassé cette période où je pourrais m'abattre et me chagriner d'un simple passage de tonnerre.. non du tout pas, je suis plutôt plus consciente de ce phénomène de nature, du temps qu'il me reste et de la qualité de cette vie que je dois mener... Je me sens moins effrayée de prendre une quelconque décision, tout m'apparait maintenant simple et naturel ... Je devrais peut être changer de place, me trouver quelque part où je pourrais donner de mon meilleur et m'améliorer, mes compétences ne sont pas une entrave bien au contraire mais ce sont mes choix qui m'ont conduit à cette stagnation, la peur du changement et le confort de la stabilité m'ont séduit et amorti ...
Néanmoins, je dois pas tarder à penser sur la manière du changement mais seulement agir et mettre fin à cette dégringolade...
La pluie commence à apaiser mon esprit et me donner ce sentiment de piété et de modestie ... J'attends les premieres rayons de soleil, pour sortir mon champ, regarder l'arc en ciel et courir, respirer cet air pur et agréable !
 

Mysa

Accro
Cher journal,
Je fais le deuil de mes derniers jours de l'ancien calendrier pour un nouveau départ... Bien que j'étais une personne je prierai d'en être une autre meilleure ... Le temps nous donne la chance de se réconcilier, de mûrir, d'approfondir nos pensées et de trouver un juste équilibre... certains qui pensent qu'ils n'ont aucun rôle à jouer dans cette vie, se trompent largement, on est pas ici pour peu ! c la sagesse divine qui en veut ainsi et on finira un jour par trouver notre voie et la sérénité de notre âme ...
L'inquiétude ne fait que creusait de plus profondes rides et rien ne saurait mieux que de pardonner et avancer sans se préoccuper de se passé néanmoins, en apprenant de la frivolité de la jeunesse et en laissant notre naïveté rongeait par l'expérience on devrait rendre grâce au miséricordieux pour chaque jour que nous vivons ! pour chaque respiration et pour toutes les belles choses dont on a pu profiter ... Honneur à ces feuilles perdues, desséchés qui ont trouvé leurs issues et bénédiction à toutes ces nouvelles feuillettes qui apparaitront l'une après l'autre ...
Enfin, c par les petits détails que le décor prenne sa forme ...
 
Cher journal,
Je fais le deuil de mes derniers jours de l'ancien calendrier pour un nouveau départ... Bien que j'étais une personne je prierai d'en être une autre meilleure ... Le temps nous donne la chance de se réconcilier, de mûrir, d'approfondir nos pensées et de trouver un juste équilibre... certains qui pensent qu'ils n'ont aucun rôle à jouer dans cette vie, se trompent largement, on est pas ici pour peu ! c la sagesse divine qui en veut ainsi et on finira un jour par trouver notre voie et la sérénité de notre âme ...
L'inquiétude ne fait que creusait de plus profondes rides et rien ne saurait mieux que de pardonner et avancer sans se préoccuper de se passé néanmoins, en apprenant de la frivolité de la jeunesse et en laissant notre naïveté rongeait par l'expérience on devrait rendre grâce au miséricordieux pour chaque jour que nous vivons ! pour chaque respiration et pour toutes les belles choses dont on a pu profiter ... Honneur à ces feuilles perdues, desséchés qui ont trouvé leurs issues et bénédiction à toutes ces nouvelles feuillettes qui apparaitront l'une après l'autre ...
Enfin, c par les petits détails que le décor prenne sa forme ...
joyeux anniversaire @Mysa :) bonheur, santé et prosperité inchaalah que cette année soit pour toi un debut pour une vie meilleure
(c'est ce que j'ai compris de ta "confession'" et oublie si je me ss trompée :p )
 
Haut